30 juillet 2015

Parlons Doctor Who 2

Suite de l'article "Parlons Doctor Who 1"

Re bonjour a tous ! Nous reprenons la présentation des Docteurs

Pourquoi j'ai arrêté au 4em ? Pour deux raisons bien fichues. La première c'est qu'il y a en tout 12 Docteurs (Enfin... Oui sans chipoter, grosso modo) ce qui fait en tout 2 autres articles en plus de celui la.
Chose bien faite, il en reste 4 classic et les 4 derniers sont dans la nouvelle série. Je n'ai toujours pas dessiné le 12 em je suis en retard.
Deuxième raison. Etant donné la longueur de période du 4em Docteur, je pense qu'on peut séparer la série "Avant Four" et "Post Four"

Nous allons reprendre avec le 5em Docteur !


5em Docteur




Acteur: Peter Davidson

C'est le Docteur que j'ai le moins aimé !

Five est gentil, il aime ses amis, il est serein et aime bien se balader. Il est mignon quand il est perdu et retrouve son chemin parce qu'il est un brin malin (et gnagnagna...)

Parce qu'il ne m'a pas du tout passionné, je le surnomme la lavette ! Je le trouve faible, sans réels ambitions, même pas les siennes ! Non, ça ne colle pas avec l'idée que je me fait du Docteur ! Oui il sait courir, mais c'est celui qui semble avoir le moins confiance en lui ! Le plus hésitant. Il est presque niais.

Mais c'est mon avis, vous, vous pouvez être touché par sa relation avec ses compagnons qu'il considère véritablement comme des amis et non de simples voyageurs. Il est toujours aussi british avec son chapeau et son élégance


Qualités:
Toujours de l'aventure
Des mondes de plus en plus kitsch
De beaux passages de dialogues
J'adore le générique ! Kitsch et flippant avec la musique (Je préfère celui de Six plus coloré)
Un épisode multidoctor avec les 5 premiers ! (Enfin presque. le 4em y est brièvement et le 1er dont l'acteur est mort est remplacé par un autre

Défauts:
Longuet
Aventures assez molles étant donné la tranquillou attitude du Docteur
Des fois simplement réduit en conseillé scientifique qui ne bouge pas... Three bougeait bien plus !
Au fond, les compagnons sont inintéressants. Ils sont confiturés d’intérêts juste par l'affection que leur porte le Docteur

Bons souvenirs:
Malgré le fait que le docteur était souvent impuissant, j'ai beaucoup aimé l'ambiance de Castrovalva
Un beau dialogue sur le fait que l'affection est une force, ce que en face les Cybermens ne comprennent pas
Quand il se perd dans les couloirs dans Black Orchid


6em Docteur


Acteur: Colin Baker

J'aime bien ce Docteur, il est tout ce que n'est pas le 5em !

Il est badass, hausse souvent le ton, a la bougeotte, fais des gros yeux, il est toujours déterminé. Il est aussi assez drôle

D'un autre coté, c'est un despote ! Il se met au dessus de ses compagnons, il peut être égocentrique et même des fois vache avec eux.
Mais je trouve que ça va très bien a un Docteur. 
Puis son accoutrement sérieux !

Et J'ADORE LE GENERIQUE !!!

"Piouuuuuuuu TUNDUDUU TUDUDUUU Ce synthé ! Oh la tête du Docteur, qui apparaît avec pleins de couleurs ! Haha ils sourit et sa tête s'approche ! Flippant et kitsch ! Oh ouaaaah "FiiiiBOOOM !" DOCTOR WHO ! C'est trop zekfaebaelaerkhe !!! Yahoooooooo !!!


Qualités:
Drôle
Le générique <3 p="">
Un docteur vitaminé
Encore bien kitsch

Défauts:
Longuet (mais de moins en moins)
Docteur des fois insupportable
Ça flanche un peu niveau scénar par moment

Bons souvenirs:
Référence a un épisode du 3em Docteur ou l'on voit même un portrait peint de celui ci
Un multidoctor avec le 2em Docteur et Jamie
"Je reconnais ce son, c'est une cloche de la cathédrale de Séville ! Allez, Direction Séville ! Tu es déja allé a Séville Perri ?"
"Non Docteur... Et vous ?"
-levé de tête en regardant dans le vide, main tombant sur la console et le bruit qui va avec-
"Perri réfléchis, comment tu veux que je reconnaisse un bruit de cloche de Séville si je ne suis PAS allé a Séville ?!"


7em Docteur


Acteur: Sylvester Mc Coy

Un docteur bien plus posé, plus nonchalant, élégant. Il vous fera pensé a un tonton érudit. Moins drôle et énergique que Six, il n'oublie jamais tout de même de saluer un Dalek avec son chapeau
Des fois il est un peu désemparé mais sais être diplomate pour régler les solutions

C'est le dernier docteur de la série classique. Ça se sent un peu que la série est prête a s’arrêter. Mais ce docteur la finit calmement, et toujours avec un brin d'humour et ce je ne sais quoi british


Qualités:
Bon enfant
Kitsch, je dirais même que le 7em Docteur a les épisodes les plus kitsch de la série ! Attention, ça peut carrément être sous acide tellement ça respire de couleurs chimiques et de truquages en caoutchouc coloré
Bien original par moment

Défauts:
Longuet (Promis c'est la dernière fois !)
Le générique est selon moi le pire ! Non seulement on dirait celui d'une mauvaise émission scientifique des années 90 du genre qu'on trouverait super tard sur France 3 avec la musique d'installation d'un logiciel pour Windows 95. Mais en plus, il dure 3 plombes !
Peu touchant

Bons souvenirs:
Des mamies acidulées et groupes de filles punk avec d'un coté les cheveux en pétard rouges et de l'autre les cheveux en pétard bleus
Retour lors d'un épisode du Brigadier et de Bessie
Alors que le Docteur est en 1963, la télé dans le fond sur BBC dit "Voici maintenant votre nouvelle série de science-fiction du soir, Doctor..." (Plan suivant)


8em Docteur



Acteur: Paul Mc Gann

En 1996, un téléfilm a été crée pour relancer une nouvelle série Doctor Who. Le téléfilm se révélant moyen, la série qui va avec a été annulé, remettant le projet dans le placard, jusqu'a 2005 avec le 9em Docteur
De ce fait, Le 8em Docteur est devenu un vilain petit canard
Il a fallu attendre 2013 pour le revoir pendant un multidocteur dans la nouvelle série...Et je vous avoue que je ne l'ai toujours pas vu ! Alors je vais dépeindre un portrait de ce Docteur sans considérer l'épisode
Il a cependant aussi beaucoup d'épisodes audio et de romans assez méconnus et en Anglais évidement

Ce Docteur... Bah quand il se régénère, c'est un mec paumé qui sait plus qui il est. Puis quand il se souvient, il doit faire vite, Ya le Master régénéré en Terminator maigrichon qui fait des trucs pas cool avec le coeur du Tardis
C'est un Docteur chétif, qui se dépêche. Mais il n'hésite tout de même pas a proposé des bonbons ! Il se montre plus accueillant qu'il n'en a l'air. Il fait une bonne transition avec le 9em Docteur
Le soucis c'est que je trouve qu'il n'a aucun charisme


Qualités:
Encore une fois, j'adore le générique !
Un Tardis unique ! Fini le blanc avec l'éclairage de type hosto. Place au bleu, un brin steampunk, un mélange de pierre et de métal, un Tardis qui en jette, avec plusieurs salles visibles !
Un docteur qui reste quand même dans votre considération
Le 7em Docteur au début du film

Défauts:
Le film est bof
Mal mené, que ça soit dans l'évolution du personnage ou le scénario global
Sombre et éclairé a la soupe
Un Master très cliché

Bons souvenirs:
Quand il cherche ses vêtements (J'aime bien regarder comment chaque docteurs trouvent leurs vêtements)
C'était nul, mais je rigole de a quel point le Master faisait clairement Terminator a certains moments. Parle a un comptoir, lunettes noires et habillé en cuir
Quand le Docteur propose des bonbons !

La suite des présentations vous propulsera en 2005 !
Soyez prêt pour la nouvelle série !

Bonne journée !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire