9 novembre 2014

Mes états d'ame sociaux comme vous les aimez









Une petite note.

Vous savez pourquoi je dessinai moins ici ?
Parce que je me suis remis a dessiner beaucoup de BD sur papier comme je le faisais au lycée
c'est en crayons gris, c'est vite fait, j'ai pas de scanners donc voila.
Seul NaHO les lit et il aime bien ce que je fait.
J'avais donc un lectorat. D'un seul lecteur certes mais avec qui je peux avoir des retours très approfondis et enrichissants
Tandis que sur le blog, j'avais beau avoir plus de lecteurs, eux lisent mais ne commentent pas aussi bien
c'est normal, je ne vous en veut pas ! c'est moins direct, je ne suis pas la physiquement, c'est moins personnel, et on se sent pas a l'écoute quand on ecrit

...Mais c'est un peu trop personnel pour montrer ça aux collègues !

Bonne soirée !

5 commentaires:

  1. Tout est dit ! J'adore vraiment ton blog !

    RépondreSupprimer
  2. Un peu trop personnel... pas assez pour ne pas le publier sur internet à la vue de tous, visiblement :D (Enfin je te comprends, j'aime bien raconter ma vie, moi aussi!)
    La question que tu te poses là est vraiment intéressante et je pense que chacun est amené à se la poser plusieurs fois dans sa vie! Comment approfondir sa relation avec quelqu'un... Comment savoir si l'autre en face nous apprécie... Comment s'intégrer à un groupe dont nous ignorons tout?
    Personnellement, je pense qu'il ne faut pas hésiter à aller vers l'autre dès lors qu'on l'apprécie. Bien sûr, il faut procéder avec prudence, cela prend du temps, parfois. C'est si joliment raconté dans le Petit Prince de Saint-Exupéry lors de la rencontre du renard et du garçon.
    Il y a aussi le principe du "les amis de mes amis sont mes amis". S'intéresser aux amis de ses amis permet non seulement de se créer de nouvelles relations qui peuvent être drôlement chouettes ainsi que d'approfondir ta relation avec la personne dont ce sont initialement les amis.
    Quant aux signes qui montrent la sympathie, je pense que des sourires francs et honnêtes, qui viennent du coeur, sont la plus belle marque d'amitié qu'il soit! Et je suis certain qu'ils ne peuvent laisser personne insensible!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parlais des BD que je dessine de trop personnel, pas de ce que je fais sur internet !

      ca serait beau si je pouvais directement montrer aux personnes qui m'interessent ce que je fais en dessin d'ordi, en musique, en blog BD etc
      Mais vu comme on se voit que dans le cadre du boulot, j'ai pas une connexion et un écran dans ma poche :p Puis c'est pas dans une salle de boulot ou dans un couloir que je montrerait des choses sur ordi !

      Supprimer
  3. Pour moi le boulot sert uniquement à se faire du pognon, je ne veux pas faire entrer le boulot dans ma sphère privée ni l'inverse. A tort ou à raison, j'ai le sentiment que c'est un piège qui pourrait se retourner contre moi.
    Ce n'est pas pour autant que je vais refuser l'amitié d'un collègue, je faisait souvent des pauses à rallonges avec un étudiant en apprentissage. Pour les autres collègues, ils ne m’intéressaient tout simplement pas, leurs conversations se limitaient aux problèmes de leurs mioches, l'émission TV de la veille, le foot... bref, des conversations très rarement enrichissantes et comme j'ai horreur de parler pour ne rien dire... Mais le pire ce sont ceux qui te parlent boulot pendant les pauses. J'ai une fois dit a un collègue qu'il me saoulait avec ses questions boulot pendant le repas, il ne m'a plus adressé la parole pendant le reste de la semaine :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est aussi un certain problème dans le contexte du boulot. On est au boulot, on est immergé dans un environnement de travail, donc on est un peu dans la contrainte "être ici pour travailler" c'est donc tout le monde qui parle dans ce contexte et ça change les sujets de conversations.

      Donc oui, ça peut faire paraître les personnes plus ou moins identiques. Ils essaient plus de parler de quelque chose qui intéresse un groupe que d'une passion individuelle dite de façon individuelle. c'est normal mais c'est dommage... Après pour les intéressés c'est toujours un petit moment entre collègue a prendre. Un rituel quotidien qui leur est sympathique... Ou pas... Non parce que des fois, il y a des gens qui se regroupent que pour dire: "Le monde va mal, les FN monte, Ya trop d'étrangers, on se fait exploiter, ya des enfants qui crèvent de faim dans le monde, les médias sont corrompus, la jeunesse devient abrutis..."

      Un dernier truc... Une conversation enrichissante... Moi même je ne sais pas si une conversation est enrichissante ou non. Bénéfique oui, mais enrichissante...

      Supprimer